Logo Docteur Sourire

Comprendre le remboursement de la pose de couronne dentaire : Sécurité sociale, mutuelle et reste à charge

La pose de couronne dentaire est une intervention fréquente en prothèse dentaire. Elle permet de restaurer la forme, la fonction et l’esthétique d’une dent endommagée ou dévitalisée. Toutefois, son coût peut être élevé et entraîner un reste à charge pour le patient. Dans cet article, nous allons explorer les modalités de prise en charge par la sécurité sociale et la mutuelle, ainsi que les solutions pour réduire le reste à charge.

Les types de couronnes dentaires et leur prix

Il existe différents types de couronnes dentaires, qui varient en fonction des matériaux utilisés et de la technique de fabrication. On distingue principalement :

  • La couronne en métal : généralement en acier inoxydable, elle est peu esthétique mais très résistante.
  • La couronne céramo-métallique : constituée d’une armature en métal recouverte de céramique, elle offre un bon compromis entre esthétique et solidité.
  • La couronne tout céramique : entièrement en céramique, elle est très esthétique et biocompatible, mais moins résistante que les autres types.

Le prix d’une couronne dentaire peut varier considérablement selon le type choisi et le praticien, avec un coût moyen compris entre 500 et 1 200 euros. À cela s’ajoutent les frais de la consultation, des soins préparatoires et éventuellement de l’extraction de la dent.

La prise en charge par la sécurité sociale

La pose de couronne dentaire est remboursée par la sécurité sociale selon un tarif forfaitaire, qui dépend du type de couronne et de la situation du patient :

  1. Pour une couronne en métal, le tarif de base est de 107,50 euros.
  2. Pour une couronne céramo-métallique ou tout céramique, il est de 120 euros sur une incisive, une canine ou une première prémolaire, et de 144 euros sur une deuxième prémolaire ou une molaire.
  3. Les patients atteints d’une affection de longue durée (ALD) bénéficient d’un tarif majoré de 20 %.
A voir aussi :  Faut-il emmener sa carte vitale chez le dentiste ?

Le taux de remboursement de la sécurité sociale est de 70 % du tarif de base, soit un montant maximum de 100,80 euros pour une couronne métallique et de 120,40 euros pour une couronne céramo-métallique ou tout céramique. Il est à noter que ce montant est bien inférieur au coût réel de la prothèse, qui reste donc largement à la charge du patient.

Le panier de soins 100 % santé

Dans le cadre du dispositif “100 % santé”, la sécurité sociale propose depuis janvier 2020 un panier de soins dentaires sans reste à charge, incluant notamment la pose d’une couronne céramo-métallique sur les dents visibles (incisives, canines et premières prémolaires) pour les patients qui ne souhaitent pas recourir à une prothèse plus onéreuse. Le tarif de base est alors plafonné à 500 euros, avec un remboursement intégral par la sécurité sociale et la mutuelle.

La prise en charge par la mutuelle

La complémentaire santé, ou mutuelle, intervient en complément du remboursement de la sécurité sociale, selon les garanties souscrites par le patient. Elle peut prendre en charge :

  • Le ticket modérateur, soit la différence entre le tarif de base et le montant remboursé par la sécurité sociale.
  • Un pourcentage du dépassement d’honoraires, dans la limite des plafonds prévus au contrat.
  • Les frais annexes, tels que la consultation, les soins préparatoires et l’extraction de la dent.

Ainsi, selon la formule choisie, la mutuelle peut couvrir jusqu’à 100 % ou plus du coût total de la pose de couronne dentaire, y compris pour les prothèses hors du panier de soins “100 % santé”. Toutefois, il est essentiel de bien vérifier les conditions et les limites de prise en charge, ainsi que les éventuels délais de carence ou de remboursement.

A voir aussi :  Comprendre le remboursement des réparations de prothèses dentaires : sécurité sociale, mutuelle et reste à charge

Les contrats responsables et solidaires

Depuis 2018, les contrats de complémentaire santé dits “responsables et solidaires” doivent respecter un cahier des charges précis, qui prévoit notamment :

  • Un plafonnement des remboursements des dépassements d’honoraires pour les prothèses dentaires.
  • Une prise en charge intégrale du panier de soins “100 % santé” sans reste à charge.
  • Des garanties minimales pour les consultations, les soins courants et la prévention.

Ces contrats bénéficient d’avantages fiscaux et sociaux, ce qui incite les assureurs et les organismes mutualistes à proposer des offres compétitives et adaptées aux besoins des patients. Il est donc important de comparer les différentes formules disponibles sur le marché, afin de choisir celle qui offre la meilleure protection au meilleur prix.

Réduire le reste à charge : conseils et astuces

Même avec une bonne couverture par la sécurité sociale et la mutuelle, il peut subsister un reste à charge pour la pose de couronne dentaire, en particulier si le patient opte pour une prothèse haut de gamme ou chez un praticien aux tarifs élevés. Voici quelques conseils pour limiter ce coût :

  1. Négocier le prix auprès du dentiste, en demandant plusieurs devis et en comparant les offres.
  2. Choisir un praticien conventionné secteur 1, qui applique les tarifs de base sans dépassement d’honoraires.
  3. Se renseigner sur les centres de soins dentaires mutualistes ou publics, qui proposent des tarifs réduits pour les patients en difficulté financière.
  4. Envisager des alternatives moins coûteuses, comme le bridge ou l’inlay-core, si la situation clinique le permet.

En conclusion, il est essentiel de bien s’informer sur les modalités de prise en charge et les options disponibles pour la pose de couronne dentaire, afin de minimiser le reste à charge et garantir une qualité de soins optimale.

Votez pour cet article
Picture of Celine Ichou
Celine Ichou

Je suis dentiste passionnée par mon métier et engagée à apporter le sourire à mes patients. En plus de mon travail clinique, je suis également une rédactrice sur le blog docteur-sourire.com. À travers mes articles, j'ai pour objectif d'informer et d'éduquer le public sur les soins dentaires, en partageant des conseils pratiques et des informations précieuses pour une bonne santé bucco-dentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sidebar docteur sourire
Articles récents
Newsletter
Rejoignez nos newletters pour ne plus rien manquer