Logo Docteur Sourire

Remboursement des obturations dentaires : Sécurité sociale, mutuelles et reste à charge

Les soins dentaires peuvent représenter des dépenses conséquentes pour les patients. Parmi ces soins, les obturations dentaires sont courantes et nécessitent un remboursement adéquat de la part de la sécurité sociale et des mutuelles. Dans cet article, nous vous expliquons comment fonctionne le système de remboursement en France, les modalités de prise en charge par la sécurité sociale et les complémentaires santé, ainsi que le reste à charge éventuel pour les patients.

Les obturations dentaires : qu’est-ce que c’est ?

Les obturations dentaires, communément appelées “plombages”, sont des traitements visant à réparer une dent endommagée par la carie ou autre problème dentaire. Le praticien retire la partie abîmée de la dent et remplit l’espace vide avec un matériau adapté, généralement de l’amalgame (mélange de métaux) ou de la résine composite. Ce traitement permet non seulement de soulager la douleur causée par la carie, mais aussi de prévenir d’éventuelles complications dentaires ultérieures.

Le remboursement des obturations dentaires par la sécurité sociale

En France, l’Assurance maladie prend en charge une partie des frais liés aux soins dentaires, dont les obturations. La sécurité sociale rembourse ces soins sur la base d’un tarif conventionnel, qui varie en fonction de la taille de l’obturation et du matériau utilisé. Voici les principaux tarifs conventionnels pour les obturations dentaires :

  • Obturation à une face : 19,28 €
  • Obturation à deux faces : 33,74 €
  • Obturation à trois faces ou plus : 48,20 €

Ces montants représentent la base de remboursement de la sécurité sociale. Le taux de prise en charge est de 70 % du tarif conventionnel, soit un remboursement de :

  • 13,50 € pour une obturation à une face
  • 23,62 € pour une obturation à deux faces
  • 33,74 € pour une obturation à trois faces ou plus
A voir aussi :  Comprendre le remboursement des réparations de prothèses dentaires : sécurité sociale, mutuelle et reste à charge

Le ticket modérateur

La différence entre le tarif conventionnel et le montant remboursé par la sécurité sociale constitue le ticket modérateur, qui reste à la charge des patients s’ils ne bénéficient pas d’une couverture complémentaire (mutuelle). Pour les obturations dentaires, le ticket modérateur correspond aux montants suivants :

  • 5,78 € pour une obturation à une face
  • 10,12 € pour une obturation à deux faces
  • 14,46 € pour une obturation à trois faces ou plus

La prise en charge des obturations dentaires par les mutuelles

Les complémentaires santé, ou mutuelles, peuvent prendre en charge tout ou partie du ticket modérateur, voire des dépassements d’honoraires si le praticien n’est pas conventionné. La prise en charge varie en fonction des contrats souscrits et peut aller jusqu’à 100 % du tarif de base de la sécurité sociale, voire plus dans certains cas.

Il est donc important de bien choisir sa mutuelle et de vérifier les conditions de remboursement des soins dentaires avant de souscrire. Plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • Le niveau de garantie (pourcentage de prise en charge)
  • Les plafonds annuels de remboursement
  • Les délais de carence éventuels
  • Les exclusions de garantie

Exemple de prise en charge par une mutuelle

Imaginons que vous ayez une mutuelle avec une garantie à 100 % pour les soins dentaires. Si vous avez besoin d’une obturation à deux faces, voici comment se déroulerait le remboursement :

  1. La sécurité sociale rembourse 23,62 € (70 % du tarif conventionnel de 33,74 €).
  2. Votre mutuelle prend en charge les 10,12 € restants (ticket modérateur).
  3. Vous n’avez aucun reste à charge pour cette obturation.
A voir aussi :  Comprendre le remboursement de la pose de facettes dentaires : sécurité sociale, mutuelle et reste à charge

Le reste à charge pour les patients

Le reste à charge est la somme qui reste à payer par le patient après les remboursements de la sécurité sociale et éventuellement de sa mutuelle. Pour les obturations dentaires, ce montant dépend principalement :

  • Du tarif pratiqué par le praticien (qui peut être supérieur au tarif conventionnel)
  • Du taux de remboursement de la sécurité sociale
  • De la prise en charge par la mutuelle

Il est donc essentiel de bien se renseigner sur les tarifs des dentistes, de vérifier les conditions de remboursement de sa mutuelle et d’évaluer son besoin en soins dentaires avant de prendre rendez-vous.

Exemple de reste à charge pour une obturation sans mutuelle

Si vous n’avez pas de mutuelle et que vous devez subir une obturation à trois faces, votre reste à charge serait de :

  • Tarif conventionnel : 48,20 €
  • Remboursement sécurité sociale : -33,74 € (70 % du tarif conventionnel)
  • Reste à charge : 14,46 €

Cet exemple montre l’intérêt de souscrire une mutuelle pour réduire voire supprimer le reste à charge lié aux soins dentaires, notamment les obturations.

Votez pour cet article
Picture of Celine Ichou
Celine Ichou

Je suis dentiste passionnée par mon métier et engagée à apporter le sourire à mes patients. En plus de mon travail clinique, je suis également une rédactrice sur le blog docteur-sourire.com. À travers mes articles, j'ai pour objectif d'informer et d'éduquer le public sur les soins dentaires, en partageant des conseils pratiques et des informations précieuses pour une bonne santé bucco-dentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sidebar docteur sourire
Articles récents
Newsletter
Rejoignez nos newletters pour ne plus rien manquer